fonte: Mission CAARME / GERME

“A la redécouverte des mouvements étudiants des années 68”

Colloque organisé par le GERME (Groupe d’études et de recherche sur les mouvements étudiants) et la Mission CAARME (vers la création, à Reims, d’un Centre d’animation, d’archives et de recherches sur les mouvements étudiants)
Vendredi 26 et samedi 25 janvier 2008, Auditorium de la présidence de l’Université de Reims – Champagne-Ardenne, Villa Douce, 9, boulevard de la Paix, Reims.

Vendredi 25 janvier 2008

10h30 : Ouvertures : Université de Reims – Champagne-Ardenne, Ville de Reims, Mission CAARME, GERME

11h : Introductions

Jean-Philippe Legois (Mission CAARME/GERME) : bilans et perspectives de dix ans de recherches collectives sur les mouvements étudiants des années 68 autour du GERME

Jean-Philippe Legois (Mission CAARME/GERME) / Robi Morder (GERME) : de la liaison étudiants-ouvriers

13h45 : territoires, terreaux et terrains

Sonia Bruneau (doctorante en histoire du cinéma, Université de Paris 3) : l’IDHEC (ex-FEMIS) dans les années 68 : quand les étudiants cessent d’étudier Philippe Péchoux (ADIAMOS) : le mai étudiant dijonnais

Jérôme Aust (chargé de recherche CSO-FNSP) : les mouvements étudiants et l’institution universitaire dans le mai lyonnais Niek Pas (Institut d’études des media, Université d’Amsterdam) : le mouvement étudiant néerlandais des sixties: les universités catholiques de province (Nijmegen, Tilburg) face à Amsterdam (1961-1969) Caroline Rolland-Diamond (maître de conférences, Université de Paris X Nanterre, Laboratoire CREA – EA 370) : au-delà du Vietnam : enjeux locaux du mouvement étudiant dans l’Amérique urbaine des années 68

17h30 : de l’alchimie militante (prélude) Jacques Sauvageot (ancien président de l’UNEF en 1968) : les ESU et le mouvement étudiant dans les années 68

18h45 : réception et présentation de la base de données « Journal [électronique] de la Commune étudiante » en présence d’Alain Schnapp, co-auteur avec Pierre Vidal-Naquet de l’ouvrage éponyme (éd. du Seuil, 1969) et professeur d’archéologie grecque à l’Université de Paris 1, et des différentes institutions patrimoniales partenaires (Archives municipales de Lyon, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, Mission CAARME).

Advertisements

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s