Colloque
L’Humanité de Jaurès à nos jours
Bibliothèque nationale de France, 1er et 2 avril 2004
Petit Auditorium, hall Est

PROGRAMME-CONDUCTEUR SEANCE 1/4

PROGRAMME-CONDUCTEUR SEANCE 1/4

Jeudi 1er AVRIL, MATIN

9h00 : accueil des participants
9h20 : accueil par Agnès SAAL, directrice générale de la BNF
9h30 : Présentation du colloque par Christian DELPORTE
Président de séance : Christian DELPORTE

Le journal de Jaurès

-9h45 : Jaurès à L’Humanité
(Madeleine REBERIOUX, Présidente de la Société des études
jaurésiennes)

-10h05 : Les sociétés de L’Humanité, de 1904 à 1921
(Pierre ALBERT, professeur émérite à l’Institut français de presse,
Univ. Paris II Panthéon-Assas)

-10h25 : L’ ” autre information ” dans L’Humanité : le crime, la
catastrophe, le sensationnel, 1904-1914
(Anne-Claude AMBROISE-RENDU, maître de conférences à l’Univ. Paris X-
Nanterre)

10h45 : discussion
11h05 : pause

11h20 : L’Humanité, du socialisme au communisme
(Alexandre COURBAN, doctorant à l’Université de Bourgogne)

11h40 : La figure de Cachin
(Serge WOLIKOW, professeur à l’Université de Bourgogne)

12h00 : discussion
12h30 : déjeuner sur place

PROGRAMME-CONDUCTEUR SEANCE 2/4

JEUDI 1er AVRIL, APRES-MIDI

L’Humanité, de 1920 à la guerre
Président de séance : Serge WOLIKOW

Un journalisme militant

-14h15 : Paul Vaillant-Couturier, rédacteur en chef de L’Humanité
(Annie BURGER, professeur dans l’enseignement secondaire et
doctorante à l’Univ. Paris I) – projection

-14h40 : Le fait-divers : ironie et point de vue de classe. L’entrée
d’Aragon à l’Humanité (Yves LAVOINNE, professeur au Centre
universitaire d’enseignement du journalisme de l’Université Robert
Schuman de Strasbourg)

-15h00 : Tardieu et la tentative d’interdiction de L’Humanité
(Jean-Yves MOLLIER, professeur à l’Université de Versailles/St
Quentin et directeur du Centre d’histoire culturelle des sociétés
contemporaines)

15h20 : discussion
15h40 : pause

L’Humanité, outil de propagande et ” organisateur des masses ”
-15h55 : L’Humanité et le film militant
(Tangui PERRON, chercheur au CHS)
projection

-16h30 : Les almanachs de L’Humanité
(Yolène DILAS-ROCHERIEUX, maître de conférences à l’Univ. Paris X-
Nanterre, chercheure au GEODE)

-16h50 : L’Humanité et l’édition française. Enjeux autour d’une
lecture militante, 1920-1939 (Marie-Cécile BOUJU, chargée de
recherche au Centre de recherches d’histoire quantitative de Caen)

Regards croisés
-17h10 : L’Humanité et La Vie ouvrière, 1920-1939
(Sylvain BOULOUQUE, ATER à l’Université de Reims)

-17h30 : L’Humanité et Le Canard enchaîné
(Laurent MARTIN, chargé de mission à l’IMEC, chercheur au Centre
d’histoire culturelle de l’Université de Versailles/St Quentin,
auteur d’une thèse publiée sur Le Canard enchaîné)

17h50 : discussion
18h15 : cocktail

PROGRAMME-CONDUCTEUR SEANCE 3/4

Vendredi 2 AVRIL, MATIN
Président de séance : Claude PENNETIER

L’Humanité, organe du Parti communiste (depuis 1939)
Qui dirige L’Humanité ?
-9h15 : L’Humanité clandestine
(Yves SANTAMARIA, maître de conférences à l’IUFM des Pays de Loire,
chercheur au GEODE ­ Univ. Paris X-Nanterre -)

-9h35 : L’Humanité, une entreprise de presse ?
(Patrick EVENO, maître de conférences à l’Université Paris I)
-9h55 : La direction du PCF et L’Humanité
(Philippe BUTON, professeur à l’Université de Reims)

-10h15 : André Stil, rédacteur en chef de L’Humanité, 1950-1958
(Gérard BONET, journaliste à L’Indépendant de Perpignan) :
communication lue par Pierre ALBERT

-10h35 : discussion
-10h55 : pause

Evolution d’un modèle militant

-11h15 : Les militants et la presse communiste : fabriquer, diffuser,
lire L’Humanité et les journaux du PCF, de la Libération aux années
1970
(Paul BOULLAND, doctorant et chercheur au Centre d’histoire sociale
du XXè siècle de l’Univ. Paris I)

-11h35 : La Terre, un complément de L’Humanité ?
(Jean VIGREUX, maître de conférences à l’Université de Bourgogne)

-11h55 : L’Humanité, de l’organe de parti au journal communiste,
années 1990
(Eugénie SAITTA, ATER à l’Univ. de Rennes, doctorante en science
politique, chercheure au Centre de recherches sur l’action politique
en Europe, CRAPE)

-12h15 : La mémoire de L’Humanité, une ” affaire de famille ”
(Béatrice FLEURY-VILATTE, professeur à l’Université de Nancy II,
directrice du Groupe de recherche Information, communication et
propagandes ­ GRICP- ; Jacques WALTER, professeur à l’Université de
Metz, directeur du Centre de recherche sur les médias ­CREM-)

12h35 : discussion
13h00 : déjeuner

PROGRAMME-CONDUCTEUR SEANCE 4/4

VENDREDI 2 AVRIL, APRES-MIDI
Président de séance : Jean-François SIRINELLI

L’Humanité et la stratégie communiste (depuis 1945)

Affaires françaises
-14h30 : L’Humanité face à la répression judiciaire, de 1949 à 1962
(Frédérick GENEVEE, professeur dans le secondaire et doctorant à
l’Université de Bretagne occidentale, UBO)

-14h50 : Appelés et rappelés en Algérie vus par L’Humanité
(Ludivine BANTIGNY, ATER à l’ENS, chercheure au CHEVS, auteure d’une
thèse sur ” les jeunes, institutions et pouvoirs en France des années
1950 au début des années 1960)

-15h10 : L’Humanité face aux ” affaires “, sous la IVè République
(Jean GARRIGUES, professeur à l’Université d’Orléans)
15h30 : discussion

15h55 : pause

Le communisme et le monde

-16h10 : Les dessins anti-américains dans L’Humanité des années 1950
(Christian BEUVAIN, doctorant à l’Université de Bourgogne et
chercheur à l’Institut d’histoire contemporaine de la même
université)

-16h30 : L’Humanité et la ” détente ” : Helsinki et eurocommunisme ”
(Laurent RUCKER, maître de conférences à l’Institut d’études
politiques de Paris)

-16h50 : L’Unità et L’Humanité : étude comparée
(Marc LAZAR, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris)

17h10 : discussion
17h30 : conclusions
17h50 : clôture

Anúncios